Épilation laser : les 10 contre-indications et risques

L'épilation au laser diode est une méthode très efficace pour détruire les poils de façon définitive. Mais elle peut aussi avoir des effets indésirables sur certains types de peaux : brûlures, hyperpigmentation, repousse paradoxale… 

Voici toutes les contre-indications de l'épilation au laser et les précautions à prendre auprès de vos clients afin d'éviter ces risques. 

Les tatouages

Une épilation laser ne peut en aucun cas être réalisée sur un tatouage. En effet, le laser est conçu pour détruire le bulbe pileux en ciblant ses pigments : il va donc détruire également les pigments du tatouage et provoquer des brûlures de la peau. Si l'un de vos clients est tatoué, il est donc primordial de contourner le tatouage durant l'épilation laser. 

Pour aller plus loin : épilation laser et tatouage : quels sont les risques ?

Le bronzage

Une peau bronzée n'est pas un bon candidat pour une épilation laser. Suite à l'augmentation de la mélanine dans la peau, le laser est susceptible de provoquer des brûlures et des taches pigmentaires sur les peaux bronzées.

Pour éviter tout risque, conseillez à vos clients de ne pas s'exposer au soleil ou réaliser de séance de banc solaire pendant les semaines qui précèdent leur épilation laser.

La prise de certains médicaments

Certains médicaments affectent la sensibilité de la peau et la réaction au laser. Il s'agit notamment des : 

  • Médicaments anti-acné
  • Médicaments photosensibilisants
  • Médicaments anticoagulants
  • Sels d'or

Renseignez-vous sur les traitements pris par vos clients avant de leur proposer une épilation laser pour vous assurez qu'il n'y a pas de contre-indication.

La grossesse et l'allaitement

Les femmes enceintes ou qui allaitent ne peuvent pas bénéficier d'une épilation au laser afin d'éviter tout risque à la fois pour la maman et le bébé. Les hormones de la grossesse entraînent une augmentation de la pilosité, mais aussi de la sensibilité de la peau, il y a donc un risque plus élevé de taches pigmentaires et de brûlure. 

De plus, tout traitement esthétique est déconseillé pendant la grossesse à cause des incertitudes concernant les effets des soins sur le fœtus. 

Les poils blancs ou très clairs

Les poils blancs, blonds ou roux très clairs sont de mauvais candidats à une épilation laser, car le manque de mélanine ne permet pas au laser de trouver et détruire le follicule pileux. Il risque alors de cibler la mélanine de la peau plutôt que celle du poil, entraînant des brûlures. 

La puberté

L'épilation laser est fortement déconseillée aux adolescents, car leur pilosité n'est pas encore entièrement développée : il est donc possible que de nouveaux poils apparaissent après l'épilation laser, rendant les résultats beaucoup moins fiables. 

De plus, tant que la maturité hormonale n'est pas atteinte, le laser peut avoir un effet rebond et stimuler la pousse du poil au lieu de l'éliminer. 

Les lésions et infections cutanées

Le laser est bien entendu à proscrire si la peau présente des lésions ouvertes ou des signes d'infection (comme l'herpès, par exemple). Il est alors important d'attendre que la peau soit entièrement soignée avant d'envisager une épilation au laser.

Les grains de beauté 

Les grains de beauté contiennent beaucoup plus de mélanine que le reste de la peau. Pour éviter qu'ils ne soient ciblés par le laser durant l'épilation, il est important de veiller à les contourner soigneusement.

Les cicatrices

Les cicatrices récentes, colorées ou en relief risquent de subir des brûlures au contact du laser. Là aussi, mieux vaut les contourner ou éviter complètement la zone si leur taille est importante. 

L'épilation récente à la cire

Si le client s'est récemment épilé à la cire, l'épilation laser sera beaucoup moins efficace car le bulbe pileux aura été arraché de la peau. Les résultats seront alors peu fiables et les poils risquent de repousser malgré la séance de laser. Mieux vaut utiliser uniquement le rasoir pour gérer la pilosité durant les semaines qui précèdent une épilation laser. 

Les précautions à prendre 

Afin d'éviter les risques pour vos clients et de préparer leur peau au mieux avant une séance d'épilation laser, indiquez-leur de suivre soigneusement les conseils suivants : 

  • Ne pas s'exposer au soleil pendant un mois avant la séance
  • Éviter toute méthode d'épilation et préférer le rasage pendant 6 semaines avant la séance
  • Éviter l'exposition au soleil ainsi que les soins de la peau tels que le sauna, le gommage, la piscine ou le banc solaire pendant au moins deux semaines après la séance

Durant l'épilation, portez des lunettes de protection et remettez également une paire à votre client afin d'éviter tout risque pour votre vision.

Merci ! Vous recevrez bientôt un mail de confirmation !
Oups! Nous avons rencontré un problème ! Veuillez réessayer plus tard !

Je fixe mon rendez-vous

Vous souhaitez investir dans les technologies de soins beauté sans chirurgie pour votre institut, clinique ou spa ?
Décrivez-nous votre projet et sélectionnez un créneau pour en parler par téléphone à nos experts !

Vous souhaitez découvrir nos superbes articles ?

Le guide de la lumière pulsée pour les esthéticiennesLire l'article
Laser professionnel vs lumière pulsée professionnelle : quelles sont les différences ? Lire l'article
Épilation laser : combien de séances proposer dans vos forfaits ?Lire l'article
Tous nos articles
Merci d'avoir souscrit à notre newsletter. Vous recevrez bientôt une confirmation
Nous n'avons pas réussi à vous rajouter à notre newsletter. Veuillez réessayer plus tard.